Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 08:14

Pointe sèche : La feuille h. 185*268mm, au TC 145*197, au CP 170*225 : Signature « Corot » dans le coin inférieur gauche de la planche ; Sous le Trait Carré, à gauche « Corot pinx » à droite « Lopisgich sc » en dessous « VUE DE SIN-LE-NOBLE, PRES DOUAI » et en dessous « (Musée du Louvre) », en bas à gauche « Gazette des Beaux-arts » à droite « Imp. Ch. Wittmann ».

Hist. : Tirage pour La Gazette des Beaux-arts afin d’illustrer un texte de Moreau-Nélaton, le spécialiste de Corot « La Vue de Sin-le-Noble, près Douai, par Corot » (pp.490-493, juin 1903).

Exp. : Salon de 1904 (n° 4233-1 du catalogue).

Bibl. :

        Moreau-Nélaton, « La Vue de Sin-le-Noble, près Douai, par Corot » (La Gazette des Beaux-arts, pp.490-493, juin 1903) « On peut citer, comme reproductions de l’œuvre,… une eau-forte par Lucien Gautier (Knoelder et Cie éditeurs), une eau-forte par Martial-Potémont, publiées dans l’Annuaire des Beaux-Arts de février 1875, et un bois de Gusman paru dans le Monde illustré du 12 octobre 1878… Elle a tenté le burin de M. Lopisgich, dont le talent était déjà familier avec celui du maître. Le graveur a su faire passer dans son interprétation le charme de son admirable modèle, et sa gravure est belle par sa fidélité même ».  

        Mercure de France (p.241, 1969) « ... une interprétation subtile, respectueuse et caressée d'un tableau de Corot, Vue de Sin-le-Noble, par M. Lopisgich ».



Beraldi mentionne, sous le numéro 20 du catalogue des œuvres de Potémont (1828-1883), les notes et croquis pour l’Annuaire de 1875 sans plus de précision et sans y donner de l’importance (Les graveurs du XIXe siècle, 1891, vol.11, pp.33-36).

La gravure sur bois d'Adolphe Gusman (1821-1905) a été présentée au salon des Artistes Français de 1876 (n°3865). Nous reviendrons sur cet artiste qui a gravé quinze bois d'après des dessins d'Armand Queyroy (1830-1893) pour une édition des Heures Romaines.

Ajoutons que la Chalcographie du Louvre posséde une eau-forte "La Route de Sin-le-Noble" (410*500mm n° d'inventaire 6345) par Alfred Louis Brunet-Debaines (1845-1939).

Parmi les gravures d’interprétation de Lopisgich d’après Corot, nous citerons les pointes-sèches :

        « La Vanne » (1889)

        « Le Manoir de Beaune-la-Rolande », Un Corot du Centenaire n°134 du catalogue L'Art Français de 1800 à 1889, présentée à l’Exposition Universelle de 1900.

 

      Si vous êtes intéressé par l'une de ces estampes,
vous pouvez me contactez par courriel à l'adresse suivante . Merci.

 

 

Antonio Georges Lopisgich (1854-1913)

Peintre Graveur à la pointe sèche, Aquafortiste, Antonio Georges Lopisgich fils d’un architecte, Né le 29 mars 1854 à Vichy. Elève de Léon Bonnat, Eugène Le Roux, et Lecouteux, il débute au Salon de 1879 puis dès 1881 il expose dans diverses sections et obtient en 1889 une mention honorable.

En 1891, Lopisgich envoie au Salon du Champ de Mars deux gravures à la pointe sèche ainsi qu’une toile, « Vue prise à Valvins, près de Fontainebleau », récompensée par l’une des trente six médailles de 3ème classe. Cette année-là aucune médaille de première classe n’est décernée (Benjamin-Constant arrive en tête des deux tours -44 et 105 voix- sans atteindre la majorité prévue par le règlement -138 et 154 voix).

Outre ses eaux-fortes originales, paysages de la région normande ou d'Ile de France, il grave d’après Ruysdael, Hobbema, Corot, H. Harpignies, M. Maris, E. Krug, Van der Neer… et expose en cette qualité de 1881 à 1911 ;

Cofondateur du Salon d’Automne dont il est le Secrétaire dès sa création en 1903.

Il décède en 1913 à Paris.

La Gazette des Beaux-arts a publié :

        « Les Moulins » (pointe sèche d’après un tableau d'Hobbema de la Collection Dutuit ayant appartenu au Duc de Morny, la feuille h. 185*268mm, au TC 112*170, au CP 165*218 ; tirée par Ch. Wittmann, janvier 1903) afin d'illustrer un texte d'Emile Michel,

        « Vue de Sin-le-Noble », (pointe sèche d’après Corot, juin 1903), afin d’illustrer un texte de Moreau-Nélaton, le spécialiste de Corot. 

        « Bord de rivière », (pointe sèche d’après Salomon van Ruysdael, décembre 1903, in 8°, Imp. Ch. Wittmann), afin d’illustrer un article d’ Henry de Chenneviéres « Les récentes acquisitions  de département de la peinture au Louvre ».

A la chalcographie du Louvre :

        « Le philosophe en méditation » (eau-forte d’après Rembrandt, h. 260*280mm, chalcographie n°6456) 

        « Paysage sous la neige » (eau-forte originale, h. 335*280mm, chalcographie n°6642)

 

Bibl. :

Roger de Quirielle, Nos artistes bourbonnais au Palais des Champs-Elysées, Annales Bourbonnaises, 1890, pp.161-167.

Annales Bourbonnaises, Les artistes bourbonnais au salon, 1891, pp.205-209.

Bulletin de la Société d’émulation du bourbonnais, 1893, p.69.

E. Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Gründ, 1999, vol.8, p.792.

Lydia Harambourg, Dictionnaire des peintres paysagistes français au XIXe siècle, Ides et Calendes, 1985, p.237.

Gaïté Dugnat, Pierre Sanchez, Dictionnaire des graveurs, illustrateurs et affichistes français et étrangers 1673-1950, Ed. de L'Echelle de Jacob, Dijon, 2001, vol.4, pp.1630-1631.

Catalogue de la chalcographie du Louvre, 1954, Ed. des Musées Nationaux.

Le Dictionnaires des Peintres à Montmartre Peintres, Sculpteurs, Graveurs, Dessinateurs, Illustrateurs, Plasticiens au XIXe et XXe siècle www.roussard.com


Nota : La présente notice
(créée le 16 novembre 2008 et mise à jour le 11 janvier 2013) s'inscrit dans notre "Essai d'un index des peintres en Auvergne & Bourbonnais".
Si vous disposez d'informations, documents ou oeuvres, merci de nous contacter par courriel en cliquant sur ce lien ou en recopiant l'adresse à partir de votre messagerie.

L'utilisation et la reproduction, totale ou partielle, de la présente notice, et plus généralement des notices contenues sur ce site, ainsi que les reproductions des œuvres qui nous appartiennent, sont soumises à nos Conditions Générales d'Utilisation.

 

Corot (1796-1875)

La Gazette des Beaux-arts a publiè plusieurs gravures d'interprètation dont :

Le Lac, eau-forte de Bracquemond (1861)

Nymphes et Faunes, eau-forte de Brunet-Debaines (1873)

Le Pont de Mantes, eau-forte d'Henry Guérard (1883)

Le Pont Saint Ange à Rome, eau-forte d'H. Guérard (1889)

L'Ecluse, eau-forte d'H. Guérard (1892)

 

La région de Douai a souvent été le sujet d'oeuvres de Corot ; aussi, les gravures d'interprétation sont nombreuses, voir par exemple :

Le beffroi de Douai, Burin de Roger Favier (1881-1925).

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hughes Brivet - dans Autour d'une Estampe
commenter cet article

commentaires

GRABARCZYK 07/12/2008 21:47

Merci d'avoir fait le nécessaire pour un meileure lecture de l'image.
A bientôt.
Je retourne voir la gravure.

GRABARCZYK 07/12/2008 20:19

Bonsoir,
Je suis originaire du Douaisis... dommage que l'on ne puisse pas agrandir la reproduction de l'oeuvre.
MG

Hughes Brivet 07/12/2008 21:20


Bonsoir, je viens de mettre une photo prise au TC. Pour y accéder, vous passez le pointeur de votre souris sur l'image existante dans l'article et une fenêtre s'ouvrira avec la nouvelle photo
salutations choisies hughes brivet


Présentation

  • : Blog d'HABEO Art et Estampes
  • Blog d'HABEO Art et Estampes
  • : Flâneries littéraires, artistiques et autres errances auprès des artistes peintres et graveurs de 1830 à 1930, et, de quelques coups de coeur contemporains
  • Contact

En visite avec alceste

Il y a actuellement    promeneur(s) sur ce blog

Estamp'Art

Le catalogue en ligne de la Galerie hAbEO

logo Cliquez sur l'image pour le consulter et passer vos ordres d'achat de gravures, dessins, peintures ou livres.

Contacts

Vous souhaitez

SIGNALER un artiste, une oeuvre, une erreur
, cliquez ici.

VOUS RENSEIGNER sur un artiste, une oeuvre, cliquez ici.

VENDRE ou ACHETER une oeuvre, cliquez ici.

SUIVRE notre actualité avec Follow hjb03 on Twitter

Côte d'Artistes

artprice