Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 06:08

Peintre, Fusiniste, Graveur, Aquafortiste, Lithographe, Maxime Lalanne est né le 27 novembre 1827 à Bordeaux. Elève de Gigoux, il participe aux Salons de 1852 à 1880.

Ses débuts dans la lithographie datent de 1853 avec une planche tirée par Joseph Lemercier.

Il n’aborde l’eau-forte qu’en 1862 après une période de dessinateur et fusiniste.L'année suivante, il expose sa première eau-forte au salon, "La Rue des Marmousets" (n°2675 du catalogue), publié par la Société des Aquafortistes. Il ne cessera de présenter son oeuvre gravé (excepté en 1868, 1871, 1884) jusqu'en 1887 avec une gravure d'interprétation, "Mantes la Jolie" d'après Corot.

Promoteur et praticien habile de la technique, il adhère à la Société des Aquafortistes à laquelle il donne plusieurs pièces pour l'album des "Eaux-fortes modenes", et, publie un Traité de la Gravure à l’Eau-forte en 1866 favorablement accueilli par le critique Léon Lagrange « Lalanne, devenu en peu de temps un des maîtres du genre, n'a pas voulu garder pour lui seul sa science acquise » (La Gazette des Beaux-arts, mars 1866, p.296). .

L. Harambourg qualifie sa peinture de « pré-impressionniste par la justesse des touches spontanées qui établissent le sujet ».

Maxime Lalanne décède le 29 juillet 1886 à Nogent sur Marne.

 

Ses restes sont inhumés, le 25 novembre 1888, dans le tombeau du cimetière de la Chartreuse, à Bordeaux, consacré à la mémoire des artistes des beaux-arts.

Courant 1893, les artistes bordelais chargent le sculpteur Pierre Granet d'exécuter un monument à sa mémoire situé à Bordeaux.


Œuvres

Récompenses et distinctions

 

1865, Mention Honorable (Exposition de Nîmes),

1866, Médaille (Gravure),

1873, Médaille de 3ème classe (Gravure),

1874, Médaille de 3ème classe (Gravure),

1874, Médaille d'Or de l'Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux sur proposition du graveur Léo Drouyn (1816-1896),

1875, Chevalier de la Légion d'Honneur,


 

Publications

Tr

  • Traité de la Gravure à l'Eau-forte, Cadart et Luquet, 1866, texte et 8 planches, in8°, VIII et 110p. (B. n°23-20).
  • 1866, suite d'eaux-fortes pour « Le Billard » d'A. Lalanne, Auguste Aubry éditeur, Paris, Traité en vers de 22p. Les eaux fortes étant tirées par Cadart et Luquet.
  • Louis Boué, Obole, au profit des Alsaciens-Lorrains, A. Lemerre, Paris, 1875, avec un dessin de Maxime Lalanne.
 

Bibliographie

 

  • Ch. Marionneau, Nécrologie, Gironde Littéraire, 29 août 1886.
  • Beraldi, Les graveurs du XIXe siècle, 1889, vol.9, pp.17-23.
  • Lydia Harambourg, Dictionnaire des peintres paysagistes français au XIXe siècle, Ides et Calendes, 1985, pp.203-204
  • Janine Bailly-Herzberg, Dictionnaire de l'estampe en France 1830-1950, Arts et Métiers Graphiques, 1985, pp.175-176
  • E. Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et gaveurs, Gründ, 1999, pp. 183-184.
  • Gaïté Dugnat, Pierre Sanchez, Dictionnaire des graveurs, illustrateurs et affichistes français et étrangers 1673-1950, Ed. de L'Echelle de Jacob, Dijon, 2001, vol.3, pp.1402-1404.
  • James Huneker, Promenades of an Impressionist, BiblioBazaar, LLC, 2007, ISBN 1426469055, 256p.
  • Thomas Simpson, Modern Etching and Their Collectors, Read Books, 2008. ISBN 1443750468, 148p.

Iconographie

Ses eaux-fortes, « vives et claires », ont été principalement éditées par Cadart jusqu’à la disparition de la maison, puis par La Gazette des Beaux-arts dont le format se prêtait bien au travail de M. Lalanne peu à l’aise dans les grands formats ainsi que par L’Illustration Nouvelle, publication mensuelle composée de quatre gravures à l’eau-forte éditée par Cadart et Luce.

Le catalogue Beraldi compte 153 numéros dont :

  • «A Cusset (Excursion de Vichy)», grand in 8° en l (B. n°9), publiée en 1868 par Cadart et Luce, éditeurs-imprimeurs à Paris, 58 rue Neuve-des-Mathurins.
  • «A Cusset», in 8° (B. n°63), Il existe une édition de luxe sur papier de Hollande, tirée à 25 exemplaires avant la lettre. L'épreuve était vendue, lors de sa parution, 1fr avant la Lettre, 0fr50 avec la Lettre.
  • «Le Simoun» d'après Eugène Fromentin, (B. n°144)
  • «Les Poules» d'après Ribot, (B. n°145)
  • «La Mare» d'après Théodore Rousseau (B. n°149)

J. Bailly-Herzberg dénombre deux cents eaux-fortes et trente-huit lithographies.

 

La Gazette des Beaux-arts a publié :

 

  • «La maison dite de Molière», eau-forte originale, (1863 B. n°),
  • «Animaux au pâturage», eau-forte d'après Berchem, (1864 B. n°133),
  • «Une vue de Grèce», gravure d'après Bertin, (1864 B. n°131),
  • «Paysage italien», gravure d'après Claude Lorrain, (1865 B. n°132),
  • «Vue de la ville de Delft», gravure en fac-simile d'après une esquisse du tableau de La Haye par van der Meer de Delft, (1866 B. n°),
  • «Vaches sous bois», eau-forte d'après Troyon (février 1872), retirée par Berthiault pour Victor Fournel, B. n°139),
  • «Le Pont de bois», eau-forte d'après Jacob van Ruysdael (mars 1873 B. n°136),
  • «Les Bords de la Meuse», eau-forte d'après Jean van Goyen, (mars 1873 B. n°134),
  • «Les Chaumières», eau-forte d'après Van Goyen, (avril 1873 B. n°135),
  • «Le Champ de blé», eau-forte d'après J. Ruysdael, (avril 1873 B. n°137),
  • «Le Gué», eau-forte d'après Troyon, (avril 1873 B. n°140),
  • «Les Ormeaux de Cenon», eau-forte originale, (août 1874 B. n°109),
  • «Le Port de Bordeaux», fusain de Maxime Lalanne reproduit par le procédé de Thiel aîné, (août 1875),
  • «Le Simoun», eau-forte d'après Eugène Fromentin, (mars 1879 B. n°144),
  • «La Kermesse à Middelbourg», dessin au fusain de Maxime Lalanne reproduit en héliogravure par Dujardin, (décembre 1880),
  • «Tour de Notre-Dame à Anvers», dessin de Maxime Lalanne reproduit en héliogravure par Dujardin, (janvier 1883)
  • «Le Matin», eau-forte d'après Théodore Rousseau, (septembre 1883 B. n°),

      Ses œuvres sont présentes dans de nombreux musées en France :

 

  • Château-Thierry,
  • Lille,
  • Louviers,
  • Moulins,
  • Mulhouse,
  • Nancy,
  • Périgueux,
  • Pontoise,
  • Rochefort,
  • Rouen,
  • Saintes


 

&     à l’étranger :

       

  • Londres,
  • Sydney

         Cette notice (créee le 22 mars 2009 et mise à jour le 2 octobre 2009) s'inscrit dans notre essai d'un "Index des peintres en Auvergne et Bourbonnais". Si vous disposez de documents, informations ou oeuvres, vous pouvez nous contacter par courriel à l'adresse hughes.brivet@laposte.net.

Voir notre Catalogue des oeuvres disponibles. Des ventes d'estampes de Lalanne peuvent être en cours.

L'utilisation et la reproduction, totale ou partielle, de la présente notice, et plus généralement des notices contenues sur ce site, ainsi que les reproductions des œuvres qui nous appartiennent, sont soumises à nos Conditions Générales d'Utilisation.

 

 

 

 

artprice

Partager cet article

Repost 0
Published by Hughes Brivet - dans Graveur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog d'HABEO Art et Estampes
  • Blog d'HABEO Art et Estampes
  • : Flâneries littéraires, artistiques et autres errances auprès des artistes peintres et graveurs de 1830 à 1930, et, de quelques coups de coeur contemporains
  • Contact

En visite avec alceste

Il y a actuellement    promeneur(s) sur ce blog

Estamp'Art

Le catalogue en ligne de la Galerie hAbEO

logo Cliquez sur l'image pour le consulter et passer vos ordres d'achat de gravures, dessins, peintures ou livres.

Contacts

Vous souhaitez

SIGNALER un artiste, une oeuvre, une erreur
, cliquez ici.

VOUS RENSEIGNER sur un artiste, une oeuvre, cliquez ici.

VENDRE ou ACHETER une oeuvre, cliquez ici.

SUIVRE notre actualité avec Follow hjb03 on Twitter

Côte d'Artistes

artprice